samedi 16 février 2019

1919 - LA PARENTHÈSE - 1939


Il y a quelques jours, France 2 nous a offert un bijou en prime time. Deux volets qui retracent notre destin national entre 1919 et 1939. C'est à la fois poignant et magnifique. Les images colorisées apportent incarnation et humanité qui manquent aux images saccadées en noir et blanc. Pays exsangue, paysannerie saignée à blanc, moissons en moignon, gueules cassées, retour des blessés, empire colonial, reconstruction, industrialisation, usines, main d'oeuvre étrangère, conditions de travail, garçonnes/jazz/Baker, crise de 29, chômage, croix de feu, métèques, front populaire, congés payés, visages d'enfants, grondements de canon...Vous voulez comprendre entre sourires et larmes ce qu'est un peuple, la souffrance d'un peuple, l'abnégation et la fierté d'un peuple, vous voulez comprendre les mécanismes qui broient les hommes, vous voulez comprendre le présent... ? Ecoutez le passé. 

dimanche 10 février 2019

BRIGITTE FONTAINE


Ne dites pas : "je ne boirai pas de ton eau. Celle là est une eau rare, désaltérante, précieuse. Pourtant méa-culpa: je suis passé complètement à côté de cette artiste que je découvre sur le tard par le biais d'internet/grand compteur de temps qui garde trace et affiche les outrages. Devenue une vieille dame indigne invitée aujourd'hui sur les plateaux télé pour son look fantasque et sa diction particulière elle fut auparavant boudée par les médias. Le couple déjanté, baroque, décadent qu'elle formait avec Areski son kabyle de mari faisait peur ou rire, ce qui n'est jamais si éloigné. Si vous êtes un peu punk, un peu anar, un peu poète et clown, arrêtez vous et buvez l'eau de la dame au look de libellule. Grillez une cigarette en sa compagnie, écoutez Kékéland, Prohibition, ses opus avec Higelin, Katherine, Cantat, M. votre esprit s'envolera, telle une volute de fumée au dessus des préjugés.

lundi 28 janvier 2019

RIPOSTE



DÉPUTÉ: FAUT-IL L' INTERDIRE ?





















Principe de précaution

Mais commençons par le début. Pardon... le débat. L'idée pourrait être bonne en cette jaune période et apaiserait les esprits. Le côté Cahiers de Doléances, Etats Généraux, Capet aux abois c'est plaisant pour ceux qui connaissent l'histoire. Pour autant, l'idée que les cahiers finissent à la déchiqueteuse n'est pas à exclure. La désillusion n'en serait que plus grande. Patientons donc. Ecoutons notre président lors de son tour de France préciser ses royales intentions. Bon en gros, les politiques n'ont rien vu venir. En vrais pompiers pyromanes ils ont allumé un feu de broussaille et ne savent plus comment l'éteindre. Mais que veulent ces gueux? Faites donner la troupe ! Faquins"... Dans un souci d'apaisement ils tentent aujourd'hui un contre feu avec le Grand Débat.  "Ah tiens, on ne s'en sort pas avec 1120 euros, les hôpitaux ferment, les élèves sont 35 dans les classes, les policiers se suicident, les agriculteurs aussi... mais faisons remonter l'information immédiatement..." Foutage de gueule. 
Vendredi 25 janvier Marlène.S et Cyril.H organisent une émission dans cette ambiance sur C8, chaine culturelle au chroniqueur stylé que le monde entier nous envie... Autant vous dire que les tomates sont prêtes dans mes cartons. J'ai déjà le titre du dessin - Marlène saute au paf - pour l'hommage à Cabu, mais l'honnêteté intellectuelle m'oblige à regarder avant. Et là, surprise. Des revendications sortent du chapeau, sans hargne, autour de la fraude fiscale, des impôts, des services publiques, de l'école, des matières premières agricoles... bref la vie avec de vrais gens et des vrais problèmes. Le genre de revendications que devrait faire remonter votre représentant national puisque précisément il vous représente. Le représentant national? Mais si, le gars qui traine des godillots, se fait souvent porter pâle au boulot, vote pour le glyphosate, s'autorise le casier judiciaire, se soumet aux lobbies, s'auto-augmente. Non, pas le gros poussah indéboulonnable à 7000 euros brut par mois hors frais de mandat et assistants parlementaires; celui à 5000 net, hors indemnités et avantages. Oui voilà; votre député. Le mal classé, qui ne prend jamais la parole, ne propose pas de textes de lois, le cancre.
Conclusion. Si un talk-show de 3 heures obtient plus de résultats que les séances interminables de l'hémicycle, nous savons ce qu'il nous reste à faire: envoyer Hanouna au perchoir, Schiappa au paperboard et le député au tri sélectif. Si ça ne marche pas, restera la déchiqueteuse pour les 7 mesures. Nous aurons économisé quelques sous...il parait que la République en manque.

Bon courage


mercredi 23 janvier 2019

LE JARDIN DES COLONIES


En bordure de Paris, près de la porte Dorée et jouxtant le bois de Vincennes existe un lieu improbable, magique, effrayant, onirique. Dans ce jardin en relative friche se dressent les traces ambigües de notre passé colonial. 
- Ambiance: après midi pluvieux de novembre, vélo, parcours sinueux entre pavillons du Tonkin, de la Guyane, du Maroc... cabanes éventrées, verrières d'un autre siècle, sculptures d'Atlantes, mémoriaux aux bataillons sacrifiés, portiques orientaux, résidus en bois et béton d'expositions coloniales. 1907-1931: une part d'histoire nationale est enfouie là, nourrie de fantasmes, de rêves glorieux, de crimes, de grandeur passée entre Asie et Afrique, entre banlieue chic et SDF du bois de Vincennes. Le temps s'accroche aux branches. La pourriture gagne. Mais les ruines même en carton pâte ont la mort lente. Le jardin d'agronomie tropicale nous interpelle sur ce que nous étions, sommes devenus et nous interroge sur ce que nous serons. Peut-être qu'avec un rayon de soleil ...!? Mais le jardin va fermer et la pluie continue de tomber...

samedi 19 janvier 2019

GOD SAVE THE CUL


Au XVIIe siècle une relative égalité règne -celle des corps, encore que les famines et épidémies font un tri un tantinet injuste dans la population. L'homme le plus puissant de son temps Louis XIV souffre le martyr d'une fistule anale, abcès renforcé par l'utilisation de clystères non stérilisés qui manque de l'emporter. La médecine étant assez approximative à l'époque, les barbiers qui possèdent des outils effilés font office de chirurgien. Le sien Charles-François Félix a les portes ouvertes des prisons et galères royales pour s'exercer... Il crée un bistouri recourbé et opération réussie acquiert la célébrité. Lully compose pour la guérison du roi, un hymne " Grand Dieu sauve le Roy". Remarqué et récupéré un peu plus tard par les Stuart ou Hændel, le morceau devient hymne anglais. Les sujets britanniques savent-ils lorsqu'ils entonnent le God Save the King qu'ils prient pour la cicatrisation d'un royal séant français ? 

mardi 8 janvier 2019

QUATUOR À CORDES




Lors de nos pérégrinations avec mon amie, nos pas nous mènent souvent dans des "villages de caractère". Vieilles pierres brossées à blanc, rues en pente pavées, lanternes au dessus de linteaux gravés, librairies ésotériques, clochetons, artisanat templier... C'est impeccable mais on s'attend à tout moment à voir Stephane Bern Grand Prêtre du Patrimoine sortir d'un porche ou d'une gargouille.  Ce soir d'aout Saint-Guilhem-du-Désert n'échappe pas à la règle. L'ennui rôde par  manque de vie - Ô miracle une joyeuse tablée apporte la preuve que la joie nait avec les ampoules le long du Saint-Jacques. Cerise sur le gâteau, un quatuor à cordes (Quatuor Debussy de Lyon) se produit dans la soirée à l'autre bout de la place - La magie sera au rendez-vous sur les rudes chaises de l'abbatiale. Le Requiem de Mozart opère toujours.
Leçon numéro 1. Le génie défie le temps.
Leçon numéro 2. Inutile d'allez loin. Le désert est à notre porte. Il suffit de partir étonné et disponible.

mercredi 2 janvier 2019

FLAUBERT DE DOS




En fait d'injures, de sottises, de bêtises  etc... Je trouve qu'il ne faut se fâcher que lorsque l'on vous le dit en face. Faites-moi des grimaces tant que vous voudrez dans mon dos, mon cul vous contemple !          Gustave Flaubert 

dimanche 30 décembre 2018

" TU N'AS PAS CHANGÉ..."



" En somme à peu près la même âme, et presque le même homme.
Mais presque c'est l'abîme,  à peu près c'est le mal."

Victor Hugo /Océan

mercredi 26 décembre 2018

ET DIEU DANS TOUT ÇA ?




-Et Dieu dans tout ça ? ... Si Jacques Chancel m'avait posé la question au lieu de mourir prématurément à 86 ans, j'aurais répondu ceci.  
- L'homme est une sorte de cancrelat qui à la différence de la blatte invasive s'interroge sur l'existence de dieu.  En vérité s'il est difficile de se prononcer sur les angoisses métaphysiques du cafard, du singe ou de l'éléphant, force est de constater que ceux-ci sont plus discrets dans leurs questionnements. Vous conviendrez que ni l'homme, ni l'insecte n'apportent la preuve tangible de l'existence ou de l'inexistence d'un quelconque principe créateur - ce qui ne fait pas pour autant de la blatte un insecte  agnostique - et que malgré les faibles indices, sapiens-sapiens gesticule, se passionne, se crispe autour du débat. Il y a donc une différence... 
Pourtant, les deux naissent, vivent, mangent, défèquent, baisent, se multiplient, vieillissent et meurent... Il faut donc chercher ailleurs et je vous propose Jacques cette hypothèse. L'être humain possède cette caractéristique - appelons la "Vanité" - qui l'autorise à se soucier  d'avantage de sa propre mort  que de la vie de ses semblables, à considérer qu'un œil tout puissant le toise et le juge, mais l'excuse quand il trucide, abime, viole, exploite jusqu'à la corde, détruit son environnement et meurt boulimique le cul cousu d'or à côté d'enfants squelettiques. Sur le plateau, après Brassens et Ferré d'autres invités très intelligents auraient expliqué que les blattes dans un avenir nucléaire proche ou lointain s'en sortiraient mieux que nous, et que dieu en définitive était peut-être une grosse blatte, qui nous avait condamné parce que nous étions vraiment trop cons. On aurait envoyé le Carmina Burana. Ta-Ta-Ta-Ta -TTTTaaaaaaaa. Le Grand Echiquier, quoi ! 
Bon. Jeudi il y a eu un remake. Conclusion: Dieu je ne sais pas... mais Chancel, lui est mort c'est sûr... Une pâle copie a fait la promo de quelques vedettes et la preuve que le culte même sous forme d'émission peut être mortel.  Une sorte de cafard m'a envahi.


samedi 22 décembre 2018

DE LA CAVE AU GRENIER



Ceux qui n'ont pas emprunté dans leur enfance les marches conduisant à la cave ou au grenier d'une maison ancienne sont malchanceux. Bouteilles, barriques, toiles d'araignées, rats, cloportes, fatras du passé, malles, vieux papiers, mémoire et histoire familiale: tout est imprimé dans nos rétines et notre cerveau. Les objets, la lumière, l'humidité, l'architecture, les locataires n'y sont pas les mêmes. Les terreurs et les rêves non plus... En bas la terre, le feu et l'eau que les fondations, la pierre et l'inconscient soutiennent. On s'y terre. On s'y protège des dangers. On y abrite le bois, le vin, la chaudière, la buanderie. Munie d'une porte dérobée, voire de souterrains on peut s'en échapper. Munie d'anneaux et de grilles aux soupiraux on y reste prisonnier. On y enterre le corps gênant sous la terre - battue, elle aussi... 
En haut l'air, la poussière, l'obscurité ou la lumière possible que le bois de charpente, la couverture le conscient protègent des éléments. Le plancher craque. La chouette assiste à une furtive étreinte. La poutre attend la corde. La lune éclaire par la tabatière les histoires évanouies. Un jour un héritier impie procèdera au grand nettoyage. 
Sous les barres d'immeubles les caves labyrinthiques aux portes frappées de numéros serpentent. Elles doivent parler d'un autre imaginaire , d'un autre enfer, d'un  paradis disparu. Ailleurs la cave s'est faite garage ou cellier, on habite les greniers, mais ceci est une autre histoire...

dimanche 9 décembre 2018

IL ÉTAIT UNE FOIS LA RÉVOLUTION ...



"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs "  Article 35. Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.1793 .  supprimé en 1795

"Constitue un mouvement insurrectionnel toute violence collective de nature à mettre en péril les institutions de la République ou à porter atteinte à l'intégrité du territoire national "    Article 412.3 du code pénal

jeudi 6 décembre 2018

LE TRÉSOR


Il arrive parfois qu'une sœur qui vous est chère perde le chemin du temple, lassée des pesanteurs et des charges de sa loge. La FM semble éloignée de ses préoccupations immédiates et le mot démission est alors prononcé... A celle ci, je dis... Pour retrouver le gout du travail au cours de cette aventure initiatique qui procure élévation, regard aiguisé sur le monde, liberté de penser il faut que ses aspirations,  son don et ses interrogations comme trois plans superposés enfin réunis se complètent à la lueur d'une flamme et désignent  l'emplacement d'une mine oubliée.   
-Descends. 
-Avance à tâtons. Creuse. Quand tu auras trouvé le coffre, ouvre le avec précaution. La clé est en toi. Tout talent illumine les ténèbres:  dessin,  écriture, irrévérence ou alors soin énergétique, attention aux autres, empathie, médiumnité.... le trésor est inépuisable, le coffre profond. On l'appelle Franc-Maçonnerie et chaque frère ou soeur l'enrichit de ses différences.
-Referme-le.
-Remonte chargée d'étoiles et partage ce que tu as découvert. 



mardi 4 décembre 2018

RUDE-RUDE-RUDE


-Rude réalité. Le réchauffement climatique est palpable ces jours-ci dans l'hexagone. La fin d'automne exhale un souffle torride...
-Indignation.  Rien n'excuse l'extrême violence. S'en prendre à l'héritage d'un peuple est vain, ridicule, couteux et offensant. Mais que voulez-vous !? il n'y a pas que des pacifistes et des esthètes dans les émeutes urbaines...
-Etonnement. On profane facilement les monuments nationaux un jour d'insurrection. Que fait la police?
-Aspiration. Un grand courant d'air s'est échappé du crâne béant de la Victoire appelant aux armes, alimentant ainsi le feu de la révolte. Les beaux quartiers n'aiment pas flamber, préférant d'ordinaire voir bruler les banlieues. Qu'imaginiez vous, classes moyennes inférieures en plébiscitant un jeune énarque, haut fonctionnaire, sorti de la cuisse de Jupiter, passé par Rothschild, fils adultérin du néo-libéralisme et du socialisme mou ? Qu'il allumerait des contre-feux pour circonscrire vos fins de mois difficiles? Adoubé par sa caste, le bon élève applique son programme à la start-up France engluée dans la zone euro. 
-Inquiétude. Comment va se terminer cet été indien?
-Optimisme. Le moulage de Rude en plâtre sera raccommodé d'ici deux mois. Si ! Vous verrez...
-Geste commercial. Noël approche. Amis japonais, gardez Carlos Ghosn au chaud sur son futon avec ses millions et ses 800 smics mensuels en guise d'oreiller. On vous le donne... Nous, on garde Mbappé. 
Que  voulez vous on a des rêves de pauvres !