lundi 5 décembre 2016

MÉTAPHYSIQUE À BRAC





OUSMANE SOW DEBOUT ET D'ARGILE



Ousmane Sow n'est plus. Il est parti à 81 ans rejoindre ses guerriers au pays des chasses éternelles - le coeur ! - Ce géant africain, kinésithérapeute de formation ne s'est mis à la sculpture que tardivement aux alentours de la cinquantaine, nous offrant  les guerriers Nouba et Masaï, les Sioux de Little Big Horn comme un grand vent d'air frais sur l'art et sur nous mêmes. Ici, pas de discours, pas de mode d'emploi boursouflé ... des corps cyclopéens aux regards de braise. Le sculpteur sénégalais nous prouve que l'esprit souffle où il veut et que la vérité n'a rien à voir avec le réalisme... Comme l'homme - géant noir hiératique - s'est mis à ressembler à ses oeuvres même dans son beau costume d'académicien je me pose la question, je nous pose la question : ressemblerons nous à ce que nous avons fait ? Pour ma part,  j'ai la réponse .

samedi 3 décembre 2016

DEVISE






Liberté-Egalité-Fraternité. Les trois mots ne font pas recette en ce moment et ne résonnent plus que dans les temples maçonniques. D'autres triptyques se paient une nouvelle jeunesse. Ainsi Travail-Famille-Patrie reprend du service... Par Montjoie Saint-Denis essaie de résister face à un Allah akbar conquérant. La pensée libérale par son cri Liberté-Flexibilité-Impunité tente de rappeler que la devise révolutionnaire fut un temps quaternaire et bourgeoise : Liberté-Egalité-Sureté-Propriété, puis connut quelques aléas et ne s'imposa que tardivement sous sa forme ternaire aux frontons de la république (1880). Rendons aujourd'hui à Desmoulins ce qui est à Desmoulins, à Robespierre ce qui est à Robespierre... et constatons ensemble cette curiosité sémantique qui renseigne sur la face cachée de l'âme humaine. Si "une" devise   entend bien être partagée et éclairer le monde, "des" devises  préfèrent ne pas l'être et rester à l'ombre des coffres... Amen

mercredi 23 novembre 2016

PÉNOMBRE




Rideaux noirs. Musique funèbre. Semi-obscurité... Au delà de sa symbolique, j'aime la cérémonie d'élévation à la maitrise. Moins frénétique, moins bruyante, moins rythmée que les deux premières en loge bleue... Plus théâtrale aussi, elle scande l'année maçonnique et la vie de la loge. Les silhouettes des frères se découpent - noires - les traits disparaissent. Chacun est renvoyé à son propre rôle, sa propre disparition mais  aussi à sa part d'ombre, qui "l'éclaire" autant que la lumière. Que serait la prise de parole dans une telle ambiance ? J'aimerai parfois entendre nos voix  dans cette douce pénombre. Seraient-elles plus apaisées,  ou musiques sans visage - sépulcrales,  seraient elles déjà la voix de la mort ?

mardi 22 novembre 2016

LA MEMOIRE ET LA MER





Le vieux Léo aurait eu 100 ans cette année. Silence  de mort dans les médias. Notre époque abandonne  ses  phares et les automatise. Planté dans le rocher, battu par la tempête quel artiste porte aussi loin son rayon lumineux aujourd'hui ?  Allez réécouter Amour- Anarchie sorti en 70 et laissez vous envouter par la Mémoire et la mer aux accents rimbaldiens. Vous saurez si vous aimez les mots.... 

" La marée, je l'ai dans le cœur 
Qui me remonte comme un signe 
Je meurs de ma petite sœur, de mon enfance et de mon cygne  
Un bateau, ça dépend comment 
On l'arrime au port de justesse ...

samedi 19 novembre 2016

SUR LES CHEMINS NOIRS





Après être tombé d'un toit, un soir de soulographie, Sylvain Tesson s'est retrouvé un peu cabossé - Coma, broches dans la carcasse,  paralysie faciale... Mais le garçon a de la ressource, qui après huit mois de rééducation  s'est  remis en marche sur ce qu'il appelle les "chemins noirs" ; en France cette fois, guidé par la carte d'un ministère quelconque. Cette dernière recense dans le pays les zones d'hyper-ruralité - Celles où il n'a plus rien... Plus de commerces, de services publiques, de cafés ; juste quelques paysans taiseux, des campements de manouches, de la géologie,  des ronces et peu de voyageurs : l'anti chemin de Saint Jacques... Du Mercantour au Cotentin, de Manosque au Mont Saint Michel en passant par La Châtre, contournant au mieux les zones péri urbaines - celles des supermarchés , des pavillons et des entrepôts hideux  il nous entraine dans les interstices des paysages, dans les capillaires de la terre où coule un sang sombre, celui de la solitude, du silence et dans son cas celui de la guérison. C'est plus amer que ses précédents opus. On n'arrête pas l'alcool sans perdre un peu d'ivresse...

mardi 15 novembre 2016

ON VA RENTRER


Pour les profanes il existe "ON VA SORTIR".  Pour les initiés il y a maintenant WWW.ONVARENTRER.COM

samedi 5 novembre 2016

ULTIMATE FILOSOPHING CHAMPIONSHIP




Roulements de tambour... Rantanplan

"MESDAMES ET MESSIEURS, APPROCHEZ, APPROCHEZ... Entrez dans la cage. Venez assister au  grand combat des Lumières, à l'ultimate fighting des penseurs  et choisissez votre champion entre les deux frères ennemis du Panthéon. 
                A MA DROITE... 70 kilos, perruque poudrée, gants blancs. Il nous vient de Paris, est passé par Londres et la Prusse. 62 combats , 59 victoires dont 30 avant la limite. Son palmarès est impressionnant: Candide, Zadig, Lettres philosophiques, affaires Callas et chevalier de La Barre.  Il est le chantre de l'anticléricalisme , de la liberté de penser mais il ne remet pas en cause l'ordre social,  fréquente les grands , veut être riche - le deviendra - et méprise le peuple. Dans le dos un tatouage prévient ses adversaires: "I'm a the best".  Je vous demande d'applaudir, le Bourreau de Ferney - un puncheur ! : le grand VOLLLTTTTAAIIREE. 
              A MA GAUCHE : 72 kilos, perruque courte. Il combat à mains nues et nous vient de Suisse. 48 combats, 40 victoires dont 15 par K.O . Son palmarès fait rêver : Confessions, Contrat social, Nouvelle Heloïse, L'Emile, Rêveries du promeneur solitaire... Il est le champion du grand chambardement, de la souveraineté du peuple,  du bon sauvage,  de l'état de nature mais ... croit en Dieu ! Il est pauvre, le revendique et finira paranoïaque. Sur ses doigts sont tatouées les 5 lettres L.I.B.R.E  Je vous demande d'applaudir l'Ange bleu de Genève - un styliste ! - le grand RRRROUSSSEAU.

Qui sera The ULTIMATE FILOSOPHER ?

mercredi 2 novembre 2016

L'ILE



Jour des saints. Jour des morts. La sainteté et la mort, il en est question dans le film russe "L'ile" de Pavel Lounguine sorti en 2006. Anatoli, vieux moine orthodoxe rame lentement entre ciel gris et mer grise. Hanté par un meurtre commis 30 ans plus tôt, il remplit d'un charbon poussiéreux (sur lequel il dort) la chaudière d'un monastère,  guérit l'esprit ou le corps des profanes venus le solliciter, énerve ses pairs. On connait la proximité des  structures moléculaires entre charbon  et diamant. L'âme d'Anatoli est ainsi : brulante et coupante, noire et pure. Remord, prière, rédemption, péché, peur du châtiment divin... C'est un film "pope" diront les uns, "poutinien" diront  les autres. Certes, mais c'est un film habité. Le film fut primé à Venise et l'acteur Piotr Mamonov récompensé pour sa prestation à Honfleur. Ancien rockeur il s'est converti depuis à l'orthodoxie et vit retiré dans un petit village. Cohérent ! - En comparaison et paradoxalement les "stars" d'Hollywood ont encore du chemin à faire pour rejoindre le ciel...

jeudi 20 octobre 2016

COQUILLE



 FRANCIS D.·. existe et écrit des livres de Maç...  Houps !   FRANÇOIS  D .·. si tu m'entends sache qu'il me reste encore un peu de place sur cet erratum. Merci de te manifester mon BAF.   Frat.·.










Ah ben ... Décidément !

dimanche 9 octobre 2016

LE SABRE ET LE GOUPILLON




Dernièrement,  quelque part en France... en face de chez moi - à une heure du matin - l'alarme du collège se met à hurler. Il s'agit d'un établissement privé "d'obédience" catholique. Effraction, problème technique !? Le système est à coup sûr relié à un  renvoi téléphonique, un veilleur de nuit ou au ciel... Le problème va être vite règlé. Que nenni ! Après une demie heure de stridence, j'appelle le 17 -la maréchaussée- J'explique le problème et le désagrément dans le quartier. La mâle voix "gendarmeuse" me demande mon nom et me précise qu'elle va faire le nécessaire. En ces temps vigipiratesques le gyrophare bleuté  va trouer  la nuit dans le quart d'heure... Non-non ! La sirène agonise toute la nuit - ce qui me laisse le temps de trouver dans la maison une pièce plus calme , des boules Quiès - et d'attendre l'arrivée du  vaguemestre au petit matin. A cet instant précis mon réveil se déchaine... Plus tardrasséréné par cette nuit réparatrice et rassuré par les efforts conjugués du sabre et du goupillon, me trotte dans la tête le cri des chevaliers du guet : " Il est minuit, bonnes gens, dormez en paix, le guet veille. "

mercredi 5 octobre 2016

NAN, MAIS ALEP QUOI !






























« C’était la première ville en pays chrétien où j’entrais. Je vis des femmes dans les boutiques, vendant et achetant […]. Elles déambulaient dans les rues le visage découvert […]. J’eus l’impression d’être dans un rêve»
Hanna Dyâb      «D’Alep à Paris»

mardi 4 octobre 2016

GAGEURE





CLAUDE 
NICOLAS  
LEDOUX



                 CIRIL.K

dimanche 2 octobre 2016

L'OEUF PHILOSOPHAL






« L'œuf est un germe de vie, investi d'une haute signification symbolique : c'est un symbole non seulement cosmogonique, mais aussi « philosophique » ; d'une part, l'œuf orphique, le commencement du monde, et d'autre part l'ovum philosophicum de la philosophie médiévale de la nature, c'est-à-dire le vase duquel, au terme de l'opus alchymicum, sort l'homunculus, autrement dit l'Anthropos, l'homme spirituel, intérieur et complet, le chên-yen (littéralement : l'homme complet) de l'alchimie chinoise ».
                                                           
                                                                   Carl Gustav Jung

dimanche 25 septembre 2016

LA NUEVE





C'est un roman graphique - autrement dit une grosse bande dessinée où le récit a le temps de se déployer. En 313 pages l'auteur Paco Roca relate un épisode mal connu de la seconde guerre mondiale. Celui des républicains espagnols réfugiés en France et contraints après l'armistice de rentrer en Espagne, d'être internés (Machado mort en 39 à Collioure), d'intégrer la légion étrangère ou de rallier la France Libre. Deux mille d'entre eux la plupart anarchistes, communistes, socialistes, tous hostiles à Franco et au fascisme rejoindront la 2ème DB de Leclerc  et 146 (sur 150) constitueront la neuvième compagnie (la nueve) sous les ordres du français Dronne. Ils combattront l'Afrika Korps en Tunisie et seront les premiers à entrer dans Paris libéré. Dans leur cœur le secret espoir qu'après l'Allemagne délivrée du joug nazi viendra le tour de l'Espagne... On connait la suite ! 
Le récit se développe au gré de la mémoire d'un vieux combattant aigri Miguel Campos  qui retrouve le sourire,  la fraternité et l'honneur sous le feu des questions d'un jeune chroniqueur venu l'interroger. C'est chez Delcourt Mirages, préfacé par Anne Hidalgo. C'est du bel ouvrage.