vendredi 10 septembre 2021

HERCULE/HÉRACLÈS

 


Héros populaire dans la Grèce et la Rome antique, célébré pour ses douze travaux où il affronte les monstres des temps anciens. On ignore parfois que ces épreuves lui sont imposées par Eurysthès (héritier de Zeus né d'un stratagème quelques heures avant lui) pour expier son crime. Dans un coup de folie orchestré par la jalouse Héra, Héraclès tue sa propre femme, ses enfants et revenu à la raison plonge dans le désespoir.  Sa force physique, son courage, son gout de l'aventure et de la justice, sa puissance sexuelle en font un être d'exception, mais aussi un perpétuel exilé, qui apprend peu de ses erreurs, un être déchiré (haï par la femme de son père) et  fragile psychologiquement. Le fils de Zeus et d'Alcmène devient le symbole de l'accomplissement dans l'effort, du combat intérieur et de la quête de la rédemption. L'homme à la massue, à l'arc et à la crinière solaire de lion, accède à la vie éternelle après une mort de supplicié. Ne manque que le salut des hommes comme horizon à cette fin tragique et sacrificielle, pour que la ressemblance avec un autre "fils célèbre" soit plus troublante encore...

mardi 7 septembre 2021

LE TOUR DE BÉBEL



Belmondo a été retrouver ses parents, Gabin et ses copains du conservatoire. Nous perdons le grand frère, le copain, l'amant, le père, le bagarreur que nous aurions aimé être. Avec son physique de statue grecque, sa gueule d'amour, sa décontraction et sa gouaille, il incarne une forme de masculinité joyeuse, témoin d'une période enfuie dans une France insouciante, libre et heureuse de vivre.  Au concert des louanges nationales, j'apporte ce bémol. Belmondo tourne ses plus beaux films, jeune: Le Doulos, Week-end à Zuydcotte,  la Ciociara, La Sirène du Mississipi, Cartouche, Un singe en hiver, Pierrot le Fou, A bout de souffle, Léon Morin prêtre, l'Homme de Rio, Borsalino... puis invente Bébel le cascadeur/Tac-Tac Badaboum qui me semble plus caricatural. Le théâtre qui l'avait boudé le rattrape avec bonheur, puis Lelouch le césarise enfin, les 278 rappels de la dernière représentation, l'AVC, le fauteuil... Bébel a eu mille vies et réalisé le vieux mythe de la Tour:  parler à chacun dans un langage simple, universel, populaire. Belmondo est mort et "... c'est vraiment dégueulasse ! "  

- ... mais, il l'emporte sans un pli, sans une tache.

-Quoi?

-Son panache !




dimanche 5 septembre 2021

ZEUS

Sacré Zeus ! Toujours prêt à courir le guilledou.  Déesses, nymphes... mais aussi mortelles. Aucune ne lui échappe. Même sa propre soeur, l'irascible Hera partage sa vie et sa couche.  Seule condition pour être séduite: être plutôt jeune et bien gaulée. Aux déesses il emprunte les vertus et s'en pare: prudence, ruse, justice... Aux humaines, il ne peut apparaitre sous sa forme divine et se déguise en taureau, en aigle, en cygne, en pluie d'or, en cheval... ou sous les traits d'une autre divinité. Bien sûr, avec un tel tempérament sa progéniture est innombrable: déesses, dieux, muses, héros. (Mon préféré c'est Hercule ou Héraclès). Pourquoi le culte de ce dieu suprême et sauveur, immortel et invincible, dieu du ciel, pas très éloigné d'un culte monothéiste a t-il disparu ? Peut-être les pensions alimentaires ou la perspective d'un scandale façon Me Too  l'ont-elles incité à se faire discret. Restent l'aigle, la foudre et le chêne, le jeudi, une planète et l'image "jupitérienne" revendiquée parfois. Pas si mal !