mardi 6 avril 2021

SERGE & LA NOUVELLE VAGUE


Dans son premier long métrage en 1958  "Le  beau Serge", Claude Chabrol pose l'une des premières pierres de ce que l'on appellera la Nouvelle Vague. Déjà théorisée dans les Cahiers du Cinéma par Truffaut, Bazin, Godard, Eustache, Rivette, Rohmer, Audiberti... celle-ci y rejette  l'académisme des films d'après guerre, le vieux système hiérarchisé de production, les scénarios convenus, les recettes du cinéma de papa (Claude Autant-Lara, René Clair, Bresson...). Ces jeunes réalisateurs préconisent les techniques nouvelles, les décors naturels (ici en Creuse), la lumière naturelle, les personnages ordinaires parlant d'eux-mêmes et de leur époque, un jeu moins théâtral. Le mouvement durera jusqu'à la fin des années 60 et fera éclore une myriade de jeunes acteurs et actrices, Belmondo,  Audran, Seberg, Karina, Ogier, Deneuve, Aimé, Léaud, Riva, Brialy/Laffont/Blain (le trio du beau Serge)... On reprochera à  ces belles et jeunes gueules d'être la caution esthétique des Trente Glorieuses, du gaullisme et de son renouveau affiché ainsi que leur narcissisme. Peu importe, ces jeunes gens aujourd'hui morts ou cacochymes laissent dans le sable une trace, que des vagues nouvelles effacent à leur tour, mais qui marque le cinéma de son empreinte.  

jeudi 1 avril 2021

MK-ULTRA

 


Tout commence avec les essais nucléaires sur l'atoll de bikini quand les militaires en short sont priés d'aller nettoyer les navires irradiés à la brosse à dents, pour juger des effets des radiations. Années 50. Guerre froide.  Le programme MK-Ultra est institué, financé et commandité aux universités américaines par la CIA. L'objectif est d'inventer des armes nouvelles pour des hommes nouveaux. Des soldats transformés en robot, sans mémoire, tueurs sur commande ou neutralisés sans combattre. A grand renfort de  substances (LSD, amphétamine, psychotropes) de privation de sommeil, d'hypnose, choc électrique, puces informatiques... des militaires, prisonniers, puis des noirs pauvres et autres civils non volontaires venus se faire soigner font les frais de ces "recherches" sur la manipulation mentale. Années 70. La CIA brule les archives. Quelques dossiers rescapés atterrissent au New York Times. Révélation. Scandale.  Commission Rockfeller d'enquête présidentielle. Excuses officielles du gouvernement américain (Clinton 95). Que les milliers de cobayes (hommes et femmes) sacrifiés, mutilés, déments ou morts se consolent. Les acteurs politiques ou scientifiques (Cameron) que n'auraient pas renié leurs collègues nazis sont morts dans leur lit, mais leurs travaux ne sont pas perdus. Les techniques de torture, lavage de cerveaux, terreur sont utilisées depuis à Guantánamo ou partout...  Make America Great Again !



LOGE MARTHE RICHARD