lundi 11 novembre 2019

HALTE AU FEU


11 novembre 1918. 11 heure. L'ordre claque au son du clairon, mettant fin à quatre ans de carnage. Un quart d'heure plus tôt à 10h45 - Augustin Trébuchon, quarante ans, tombe frappé d'une balle dans la tête, un message à la main. Il y aura eu le caporal Peugeot premier tué français en 14 et le dernier*. Entre ces deux fantômes, des millions d'autres, venus de partout,  blessés, gazés, arrêtés, inutiles... des soeurs, pères, fils, mères, amantes inconsolables. Des tombereaux de malheur. Honte à tous ceux qui déclarent les guerres, les cautionnent, les attisent, les prolongent, en font leurs affaires, de conséquents profits et ne la font jamais. L'état major comprit lui même l'absurdité du symbole et antidata ces décès au 10 novembre. Amputés d'une journée par les engalonnés. Je propose que ceux qui votent les guerres partent les premiers en bandes molletières et casque Adrian pour vivre pleinement leurs ardeurs guerrières. D'autres malheurs sont venus, d'autres viendront. Rassurez-vous, amateurs de sanquette et de boyaux à l'air, la prochaine sera - elle aussi "fraîche et joyeuse."

* Dernier- avant dernier? puisque certains attestent qu'un Mayennais Jules Achille serait mort à 10h55, puis d'autres dans les Balkans, mais quelle importance... 

samedi 9 novembre 2019

UNE BELLE JAMBE


Le "petit tondu" n'en finit pas de nous hanter. On vient de découvrir à Smolensk le squelette d' un général du premier Empire. L'ADN a parlé. Les restes de Charles-Etienne Gudin blessé à Valoutina Gora, amputé, mort trois jours plus tard de la gangrène, enterré à Smolensk vont rejoindre son coeur ramené par Napoléon puis enterré au père Lachaise en 1822. La jambe semble définitivement perdue...
Pourquoi cette fascination pour les quinze ans de règne d'un empereur auto-proclamé? Pouvoir sans partage, émaillé de faits d'armes glorieux ou hasardeux qui l'emmène se perdre dans les plaines de Russie et de Belgique.
- Nostalgie d'une grandeur perdue, d'un certain panache, gout de l'épopée, ou admiration pour ces hommes tirés de la boue par leur talent, leur courage? Pas leur fortune ... 
- Un autre temps.
Collaboration archéologique, cérémonie aux Invalides, dialogue franco-russe... Par un clin d'oeil de l'histoire le général de Montargis pourrait dégeler les relations glaciales entre notre "petit caporal" hexagonal et le tsar actuel de Russie... Le réchauffement est tendance.


-